Faire face à l’agressivité et à la violence des familles

Les équipes exerçant dans le champ sanitaire, social ou médico-social sont fréquemment amenées à rencontrer les membres d’une famille et se confrontent parfois à des manifestations d’agressivité à leur égard ou entre les personnes reçues. Il est alors indispensable de mieux appréhender les causes et les signes d’alerte de cette agressivité et d’acquérir une posture et une communication professionnelle adéquates pour mieux gérer ces situations difficiles.

Public et pré-requis
Professionnels du champ sanitaire, éducatif, social ou médico-social.
Aucun pré-requis
Infos pratiques
Intra-établissement
        A définir ensemble 
        2 jours
        Dans votre strucutre     
        1100 €/jour net de taxes                 (déplacement et hébergement formatrice compris) 
Objectifs pédagogiques
  • Définir et comprendre les processus d’agressivité

  • Gérer les situations difficiles pouvant dégénérer en agression verbale ou physique

  • Repérer et travailler sur nos propres mouvements réactifs face à l’agressivité

  • Identifier les besoins et attentes spécifiques de la personne reçue

  • Agir en médiateur face à une situation d’agressivité entre les personnes

Méthodes, outils et supports
  • Apports théoriques

  • Etude de vidéos, vignettes cliniques

  • Jeux de rôle

  • Echanges autour des situations pratiques et des expériences des participants

  • Livret pédagogique fourni aux participants

Contenu 

Appréhender les différentes formes d’agressivité 

‒ Les principales manifestations d’agressivité : disqualification, agressivités verbales ou physiques, remise en cause, etc.

‒ Identifier les causes de l’agressivité

‒ Appréhender son propre rapport à l’agressivité

‒ Conséquences de l’agressivité sur la pratique professionnelle

 

Repérage et anticipation des éléments déclencheurs en cas de situations difficiles :

‒ Les difficultés du rapport à l’autre: rivalité, sentiment d’injustice, sentiment d’effraction, sentiment d’impuissance, frustration

‒ Contexte de la famille : histoire, souffrance sociale, précarité, burn out, addiction

‒ Contexte institutionnel : cadre et effet de contenance, moyen, communication,  impasse administrative, contexte de « l’aide contrainte », etc.

‒ Les écueils à éviter et l’aménagement des conditions d’entretien

 

Travail de repérage des mouvements réactifs des professionnels :

‒ Sentiment d’insécurité, stress, peur, angoisse, traumatisme

‒ Accueillir ses propres mouvements réactifs

‒ Prendre de la distance pour mieux agir dans la relation d’accompagnement

Désamorcer les situations d’agressivité envers l’intervenant:

‒ Poser le cadre

‒ Etre contenant : par son corps et sa parole

‒ Savoir adopter une posture assertive

‒ Identifier ce que la personne reçue ressent comme difficile ou agressif

‒ Accueillir l’émotion et nommer ce qui se passe

‒ Pratiquer l’écoute active

‒ Utiliser la reformulation

‒ Savoir utiliser des outils de communication non-violente

Les situations d’agressivité entre les personnes reçues:

‒ Tenir le cadre : y revenir, reformuler

‒ Intervenir en médiateur

‒ Travailler sa neutralité

‒ Identifier le problème sans prendre part au conflit

‒ Désamorcer les tentatives de manipulation

‒ Se concentrer sur la recherche des besoins

‒ Construire les différentes options avec la famille

‒ Utiliser les techniques systémiques d’entretien

 

Le cas des situations d’aide contrainte:

‒ Comment aider la personne à trouver son propre intérêt dans cette « aide sous contrainte »

Nos coordonnées

T : +33 6 19 58 10 22

© 2019 par Trajectoires

Créé avec  Wix.com

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône